Pots twist-off

Octobre 2017

  • Petit rappel : pasteurisation versus stérilisation
  • Remplissage et notion de chambre à air
  • Fermeture manuelle : quelques conseils
  • Quelques recommandations pour le stockage
 

Petit rappel : pasteurisation versus stérilisation

Ce sont 2 processus de conservation des aliments

=> Pasteurisation :

But : détruire une partie des germes présents dans l’aliment et éviter le développement éventuel des germes restants

Procédé : les aliments sont chauffés à une température donnée (entre 62 et 88 °C) durant une durée déterminée, puis sont brusquement refroidis.

=> Stérilisation :

But : détruire l’intégralité des germes (y compris les spores microbiennes) présents dans l’aliment

Procédé : les aliments sont portés à haute température, obligatoirement supérieure à 100° (autour de 120° en général)

Attention :

  • il convient de vérifier la fiche technique du contenant ainsi que celle du couvercle pour vérifier procédés et températures maximales supportés
  • il faut que le COUVERCLE utilisé soit adapté au  processus (pasteurisation ou stérilisation)

  • il faut également choisir un JOINT adapté au  processus

Remplissage et notion de chambre à air

Pour éviter toute contamination du couvercle par le contenu, il faut éviter de trop remplir le contenant.

Prenons l’exemple d’un pot d’une contenance nominale de 580ml (= capacité ras-bord)

=> En cas de pasteurisation, il faudra une « chambre à air » d’environ 5% = le remplissage ne devra pas dépasser 551ml soit 5% de moins que la contenance nominale

=> En cas de stérilisation, il faudra une « chambre à air » d’environ 9% = le remplissage ne devra pas dépasser 527ml soit à peu près 9% de moins que la contenance nominale

Fermeture manuelle des pots twist-off : quelques conseils

L’emballage en verre est composé de 2 éléments distincts : le contenant en verre et le couvercle en métal. Ces 2 éléments sont essentiels pour rendre l’emballage hermétique.

Si la plupart du temps la fermeture des pots Twist Off est effectuée mécaniquement, une fermeture manuelle peut également être efficace.

Quelques conseils

=> Chauffer le couvercle pour détendre très légèrement le joint d’étanchéité, réduire la pression sur les ergots et créer une meilleure étanchéité.

Mais attention, pas de surchauffe ! (maxi 60°) - Cette étape est spécialement conseillée dans le cas d’un remplissage à froid.

=> Appliquer le couvercle sur le pot puis le tourner d’1/4 de tour dans le sens des aiguilles d’une montre : NE PAS FORCER pour ne pas dépasser le filetage et/ou abimer le joint !

Comment vérifier que le couvercle a été bien positionné?
Nous avons effectué un marquage sur le pot pour être le plus clair possible 
Cette méthode sert d’indicateur mais ne peut être considérée comme infaillible

  • 1- Prendre comme repère 1 cran du couvercle et un filet du pot

  • 2- Positionner le pot sur le côté et observer la position du cran par rapport au filet : le cran doit se trouver environ à 1/3 du filet (en regardant de la droite vers la gauche)

Si le cran a dépassé la moitié du filet, le couvercle est trop serré ! Dans ce cas, le cran pourra avoir subi un léger écartement et il existera un risque que le couvercle bouge et provoque une rupture du vide. Dans ce cas il faudra changer de couvercle.

Si le cran est à moins d’un tiers du filet, le couvercle n’est pas assez serré ! Le risque sera cette fois que le couvercle saute si l’emballage subit un choc.

Quelques recommandations pour le stockage

=> Avant de stocker vos pots, assurez-vous que votre emballage (corps et couvercle) est bien sec.

En effet, s’il reste de l’humidité entre le pot et le couvercle, ce dernier risque de rouiller.

=> Assurez-vous que les pots aient refroidi avant de les empiler et de les stocker.

=> Pour éviter un phénomène de condensation, stockez dans un endroit sec et ventilé et non exposé à des variations brutales  de température.

=> Ne pas stocker à proximité de substances corrosives


Retrouvez-nous aussi sur LinkedIn et Viadéo !